VIDEO. Législative dans le Doubs : l'UMP divisée sur la stratégie à adopter

FRANCE 3

L'UMP a été éliminée dès le premier tour des législatives partielles dans le Doubs. Les ténors du parti se divisent sur la ligne de conduite à adopter.

Dimanche 1er février, le candidat de l'UMP a été balayé au premier tour des élections législatives anticipées dans le Doubs. Le second tour opposera le candidat du FN à celui du PS. Si le parti n'a toujours pas donné de consigne de vote officielle, les voix étaient dissonantes ce lundi sur le sujet. "Le Front républicain, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que vous laissez des millions d'électeurs en dehors de la République", estime Bruno Le Maire, député de l'Eure, opposé au vote PS contre le FN. 

Dans l'attente d'une position officielle

De son côté, Nathalie Kosciusko-Morizet se déclare favorable au front républicain. "Si j'étais moi personnellement confrontée à ce choix (...) je choisirais de voter pour le candidat qui est opposé au candidat du Front national", affirme la vice-présidente de l'UMP. Mardi, les cadres du parti se réunissent pour définir une position officielle. Les débats promettent d'être houleux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne