VIDEO. Doubs : Nicolas Sarkozy laisse libre choix aux électeurs

Le président de l'UMP s'est officiellement prononcé pour ne pas donner de consigne de vote aux électeurs du Doubs. Il s'oppose ainsi à Alain Juppé.

Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, ne donnera aucune consigne de vote aux électeurs du Doubs. Il l'a affirmé mardi 3 février. Ce n'est pas la position officielle du parti qui se réunit dans la soirée. L'échec de l'UMP dimanche 1er février dans la 4e circonscription du Doubs divise l'UMP depuis dimanche : quelle consigne donner aux électeurs ? Via son blog, Alain Juppé a clairement pris position pour le candidat du PS : "Je sais ce qu'en mon âme et conscience je ferais pour barrer la route à une candidate FN (...), je voterais pour le candidat qui l'affronte, c'est à dire le candidat PS".

Une bataille Juppé / Sarkozy

Dans la matinée, Nicolas Sarkozy a ainsi accusé Alain Juppé de nourrir la division au sein du parti. Juppé n'est pas seul et compte dans son camp des figures telles que Benoist Apparu, député UMP de la Marne. Le président de l'UMP s'est quant à lui déclaré contre le FN, mais pour un libre choix de vote laissé aux électeurs. Une position que certains ne comprennent pas : "Peut-être que Nicolas Sarkozy arrivera à nous séduire tout à l'heure, mais enfin il va falloir quand même beaucoup d'explications", a déclaré Claude Goasguen, député UMP de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne