Le président du Conseil repésentatif des associations noires (Cran), Patrick Lozès, se présente à la présidentielle

Patrick Lozès est un ancien membre du Conseil national de l\'UDF (archives)
Patrick Lozès est un ancien membre du Conseil national de l'UDF (archives) (AFP PHOTO / OLIVIER LABAN-MATTEI)

"Je confirme que je serai candidat à l'élection présidentielle de 2012 pour affirmer une voix, des principes et un projet aujourd'hui nécessaires" a déclaré mercredi Patrick Lozès à Reuters, confirmant ainsi une information du site du Nouvel Obs.Il entend défendre "une parole offensive et positive sur la diversité".

"Je confirme que je serai candidat à l'élection présidentielle de 2012 pour affirmer une voix, des principes et un projet aujourd'hui nécessaires" a déclaré mercredi Patrick Lozès à Reuters, confirmant ainsi une information du site du Nouvel Obs.

Il entend défendre "une parole offensive et positive sur la diversité".

Cet ancien membre du Conseil national de l'UDF explique son intention d'être candidat dans un livre, "Candidat, et pourquoi pas ?", à paraître aux Editions du Moment.

Ce docteur en phamacie de 46 ans, né au Bénin, dit vouloir faire entendre la voix des "minorités", des "non représentés" et des "invisibles", écrit le site du Nouvel Observateur. En effet, "la population noire est évaluée à environ 5 millions de personnes, dont 80% sont françaises ; la population arabo-maghrébine à 6 millions, majoritairement française elle aussi", argumente-t-il. Et de souligner : "même le FN a dû en prendre acte : les minorités visibles sont désormais en grand partie constituées de citoyens français".

"Le dimanche 22 avril 2012, à ce rendez-vous citoyen de la Constitution de la Vème République, j"ai décidé d"être présent", a-t-il déclaré au site, ajoutant que sa candidature "n'est pas celle d'une victime".

"J"ai attendu que le PS et l"UMP propose un projet mobilisateur sur les questions de l"égalité. Ils ne l"ont pas fait", remarque-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne