Le gouvernement limite la hausse des tarifs de l'énergie et du train à l'inflation soit 2%

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le gaz, l'électricité, et les tarifs des trains intercités et TER sont concernés par ces décisions du gouvernement. La démarche est la même : pour protéger le pouvoir d'achat, les hausses ne devront pas dépasser l'inflation, soit 2%.

Dans son communiqué, Delphine Batho, la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, annonce à la fois ces décisions, et son intention de saisir "pour avis "  le Conseil Supérieur de
l'Énergie  et la Commission de Régulation de l'Énergie de la hausse des tarifs à
la vente du gaz naturel de GDF Suez; et de ceux d'EDF à 2.0%.

Dans le même communiqué, Frédéric Cuvillier, le ministre  délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, annonce la limitation à 2% de la hausse de tarifs des trains Intercités et des TER.
Une hausse qui sera applicable à compter du 1er août.

Selon la SNCF, cette décision se traduira par des augmentations de 10 à 90 centimes pour les Intercités et les trains régionaux:  "En fonction des destinations, le billet tarif normal en seconde classe évolue de 10 centimes jusqu'à 0,90 centimes" , indique l'entreprise dans un communiqué en précisant que "les abonnements Fréquence et Forfait augmenteront de 1,7%".