VIDEO. Pascal Canfin avec LREM aux européennes : "Quand on est un écologiste sincère, on devrait se réjouir", juge Marlène Schiappa

RADIO FRANCE

La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et hommes a salué mardi l'engagement de l'ex-directeur du WWF France avec le parti présidentiel pour le scrutin du 26 mai.    

"Ce qui est souhaitable, c'est qu'il y ait de l'écologie portée dans des partis qui ne soient pas des partis de niche et qui ne soient pas spécialistes uniquement sur ce sujet", a déclaré Marlène Schiappa, sur franceinfo mardi 26 mars, alors que se précise la liste La République en marche (LREM) pour les européennes. Pascal Canfin sera en deuxième place sur la liste menée par Nathalie Loiseau.

De "l'expertise" et du "courage"

"Quand on est un écologiste sincère, on devrait se réjouir que la liste qui est créditée de la majorité des intentions de vote puisse être conduite par un binôme dont une personne qui a une expertise qui n'est plus à démontrer", a ajouté la secrétaire d’Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et hommes. 

"C'est une démarche courageuse de la part de Nathalie Loiseau", a poursuivi Marlène Schiappa, à propos de l'engagement de la future ex-ministre des Affaires européennes :  "Elle aurait pu rester au gouvernement et choisir de ne pas prendre de risque. Elle choisit de mener ce combat en France et au niveau européen pour affronter le Rassemblement national et lutter contre une forme de populisme qui gangrène l'Europe depuis plusieurs années." Avec les élections européennes, "on va prolonger la recomposition politique qui a commencé à se faire en France au niveau européen", a-t-elle ajouté. 

Enfin, Marlène Schiappa a pointé la montée des populismes en Europe : "Hélas, on ne peut pas choisir ses adversaires. Je préférerais largement qu'il y ait des débats entre progressistes." Les sondages montrent que les intentions de vote pour le Rassemblement national sont hautes. "On ne peut pas se permettre d’avoir en France une élection qui soit gagnée par le parti de Marine Le Pen", a jugé la secrétaire d’Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et hommes.  

Vous êtes à nouveau en ligne