Taxe sur les dividendes annulée : "Pas d'augmentation d'impôts sur les ménages", promet Richard Ferrand

Le chef de file des députés LREM Richard Ferrand, le 19 octobre 2017.
Le chef de file des députés LREM Richard Ferrand, le 19 octobre 2017. (FRANCEINFO)

Invité de l'émission Questions d'info sur LCP, avec franceinfo, l'AFP et Le Monde, le chef de file des députés LREM, Richard Ferrand, assure qu'il n'y aura "pas d'augmentation d'impôts sur les ménages, pas de baisse de pouvoir d'achat pour nos concitoyens".

"Une chose est sûre : pas d'augmentation d'impôts sur les ménages, pas de baisse de pouvoir d'achat pour nos concitoyens", promet le chef de file des députés LREM Richard Ferrand, invité jeudi 19 octobre de l'émission Questions d'info sur LCP, avec franceinfo, l'AFP et Le Monde.

Alors que l'Etat devra rembourser aux grandes entreprises 9 milliards d'euros, en raison d'une taxe de 2012 que le Conseil constitutionnel a invalidée, une mission parlementaire "en lien avec Bercy" a été mise en place "pour voir comment trouver ces 9 milliards", assure t-il.

"Il faut que la France devienne la patrie de l'investissement"

Interrogé sur la réforme de l'impôt sur la fortune (ISF), vivement critiquée par la gauche, Richard Ferrand explique que la majorité met "en œuvre tout ce qui est possible pour que la France soit plus attractive aux investisseurs privés".

"Compte tenu que cet impôt, qui frappe non pas seulement le patrimoine mais aussi ce qui peut aller dans l'économie productive, est vécu comme un repoussoir par nombre d'investisseurs français ou étrangers, nous levons ce frein", déclare le patron des députés LREM. "Il faut que la France devienne la patrie de l'investissement", insiste Richard Ferrand.

Vous êtes à nouveau en ligne