Remaniement ministériel : pour Mounir Mahjoubi, "c'est naïf de croire qu'on impose la date de sa démission"

Mounir Mahjoubi, secrétaire d\'Etat au Numérique, lors d\'une interview au ministère de l\'Economie, le 21 février 2019.
Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat au Numérique, lors d'une interview au ministère de l'Economie, le 21 février 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

Le secrétaire d'Etat au Numérique assure que "les discussions sont toujours en cours" concernant sa possible démission du gouvernement pour se porter candidat de LREM aux municipales de Paris.

Mounir Mahjoubi, actuel secrétaire d'Etat au Numérique, a assuré mercredi 27 mars à franceinfo qu'il était "naïf de croire qu'on impose la date de sa démission", alors que Benjamin Griveaux a prévu de démissionner d'ici jeudi pour se consacrer à son projet de candidature aux élections municipales de Paris. Mounir Mahjoubi souhaite lui aussi obtenir l'investiture de La République en marche pour ce scrutin. 

Des discussions "toujours en cours"

"Être membre du gouvernement, c'est sérieux", a réagi le secrétaire d'Etat au Numérique quand franceinfo lui a demandé s'il allait démissionner. "On y entre et on y sort après de longs échanges avec le président de la République et le Premier ministre." Il affirme qu'une démission "se discute" et que "le dernier mot est toujours entre les mains du président de la République". "Les discussions sont toujours en cours et je n'ai fait aucune déclaration à ce sujet." 

Un remaniement du gouvernement pourrait intervenir entre vendredi, après le retour du Premier ministre d'un déplacement à Doha et lundi matin, date du prochain Conseil des ministres.

Vous êtes à nouveau en ligne