Remaniement : les doutes d'une ville "en marche" dans le Tarn

France 2

Le remaniement du gouvernement tarde à être annoncé et suscite beaucoup de réactions notamment à Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), l'une des rares villes LREM en France.

À Saint-Sulpice-la-Pointe, dans le Tarn, le remaniement ministériel n'est pas une préoccupation quotidienne, mais cette attente interminable, pose question. Selon un habitant, "c'est un signal plutôt négatif, sinon ça ce se ferait fait depuis longtemps". Pour un autre, "c'est assurant de voir quelqu'un qui prend son temps". "Mais il ne faut pas que cela dure trop longtemps parce qu'on a quand même un gouvernement restreint", souligne une passante.

Premier élu sous l'étiquette En Marche !

Le maire de la ville a été élu sous l'étiquette En Marche !, le premier en France. Dans cette petite ville de 7 000 habitants, 70 marcheurs sont inscrits au mouvement. Pour eux, il n'y a pas d'inquiétude à afficher. "Ce n'est pas la première fois que ça arrive au niveau de la Ve République", rappelle Jean-Paul Pradalier, le secrétaire général de LREM du Tarn. Toujours selon eux, il n'y a pas assez de candidats. Beaucoup estiment que c'est bien la jeunesse du parti d'En Marche ! qui fait défaut. Trouver de nouveaux talents, de nouvelles têtes d'affiche, c'était précisément le thème de leur réunion, jeudi 11 octobre au soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne