Municipales à Paris : "On a besoin de porter le débat devant les citoyens", assure Cédric Villani (LREM)

FRANCE 2

Le député de l'Essonne et candidat à l'investiture dans la capitale pour les municipales plaide pour l'organisation d'une "consultation citoyenne" tandis que son parti est fermé la porte à l'idée d'une primaire.

La République en marche (LREM) et ses grandes figures ont fermé la porte à l'idée d'une primaire pour désigner le candidat du parti présidentiel aux municipales de 2020 à Paris. Mais certains font de la résistance. C'est le cas de Cédric Villani, candidat à l'investiture, qui a signé une tribune dimanche 16 juin dans le JDD appelant à l'organisation d'une "consultation citoyenne" dans des villes aussi complexes que Paris et Marseille.

Le parti a dit "non à une primaire", nuance le député de l'Essonne sur le plateau des "4 Vérités", mardi matin. "J'espère bien qu'il va y avoir de la discussion. Les consultations font partie de nos statuts et qui pourrait penser que Paris et Marseille ne sont pas si compliquées qu'elles méritent un examen approfondi ?" Avoir recours à un tel processus serait cohérent avec les actions du gouvernement d'Édouard Philippe, qui a récemment mis en place une assemblée citoyenne afin de mettre en oeuvre la politique du gouvernement, explique également Cédric Villani. "C'est pareil pour les municipales. On a besoin de porter le débat devant les citoyens", assure l'élu issu de la société civile.

"Premier maire écologiste de Paris"

Cette consultation citoyenne permettra à chaque candidat à l'investiture de faire connaître son programme aux Français. Cédric Villani souhaite par exemple devenir le "premier maire écologiste de Paris."

Vous êtes à nouveau en ligne