Municipales 2020 : "La République en marche n'a pas de candidat au-delà du périphérique parisien", estime LR Guillaume Peltier

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Guillaume Peltier, vice-président délégué des Républicains, invité de franceinfo le 10 décembre 2019.

"La République en marche n'a pas de candidat au-delà du périphérique parisien parce que La République en marche est un parti qui repose uniquement sur l'apparition, la politique et aujourd'hui, l'arrogance d'Emmanuel Macron", a déclaré Guillaume Peltier, vice-président délégué des Républicains et député du Loir-et-Cher mardi 10 décembre sur franceinfo, à propos des municipales de mars prochain.

>> Réforme des retraites, grève des transports, municipales... Le "8h30 franceinfo" de Guillaume Peltier

LREM "s'invente des soutiens illusoires"

Et d'insister en dénonçant la "politique du coucou*" du parti du président de la République qui pourrait soutenir localement des candidats ou des maires sortants LR pour les municipales comme celui de Toulouse. "Comme je n'ai pas de candidat, j'invente des soutiens illusoires" dit-il. "Jean-Luc Moudenc est totalement Républicains" et le parti le soutient "à 100%", assure le numéro 2 des LR.. 

Il a par ailleurs estimé qu'il n'y avait pas de risque de concurrence avec le Rassemblement national aux municipales. "On nous annonce la possibilité imminente pour l'extrême droite de remporter des collectivités d'importance. Tout ça, c'est du vent inventé par l'extrême droite pour masquer son incapacité à nouer des alliances et à s'élargir".

*le coucou pond ses oeufs dans les nids d'autres oiseaux

Vous êtes à nouveau en ligne