Législatives : quand Emmanuel Macron ne voulait pas de la majorité absolue à l'Assemblée

FRANCEINFO

Les équipes de FranceInfo ont sorti des archives un discours d'Emmanuel Macron de février 2017. Le président de la République, en pleine campagne électorale, évoquait alors qu'une majorité présidentielle dans l'hémicycle ne serait pas souhaitable.

Dimanche 18 juin a marqué un tournant dans la vie politique française. La République en Marche, mouvement créé il y a à peine un an par Emmanuel Macron, a raflé 361 sièges à l'Assemblée nationale. Un peu plus d'un mois plus tôt, les Français avaient décidé d'élire Emmanuel Macron à la tête du pays. Mais les équipes de FranceInfo ont ressorti des archives une prise de parole du président de la République de février 2017.

"Ce n'est pas possible, mais ce ne serait pas souhaitable"

Il était alors en campagne pour l'élection présidentielle et tenait un meeting à Angers (Maine-et-Loire)."Mais est-ce que quelqu'un peut penser raisonnablement qu'une fois élu président, il aura une majorité présidentielle uniquement avec son parti ? Moi je n'y crois pas. Non seulement ce n'est pas possible, mais ce n'est pas souhaitable", avait déclaré Emmanuelle Macron. Et pourquoi ? "Parce que ce serait un hold-up !", insistait-il. 

Vous êtes à nouveau en ligne