Législatives : le big bang du premier tour

France 3

Les candidats aux législatives ont le regard tourné vers le second tour ce lundi 12 juin. Face à l'avance considérable prise par La République en marche, Républicains et Socialistes espèrent un sursaut.

Avec 32% des voix, La République en marche obtiendrait entre 415 et 455 sièges. Une large victoire se profile aux législatives. Pourtant, le parti tient à rester modeste pour ne pas accréditer l'idée d'une majorité écrasante et obéissante. Les perdants sont beaucoup moins mesurés pour qualifier leur défaite. Loin derrière, crédités de 70 à 110 sièges, les Républicains devraient être la première force d'opposition à l'Assemblée. Alors les cadres le martèlent avec l'énergie du dernier espoir : sans eux, il y a danger.

Les miettes pour la gauche et le FN

Le PS et ses alliés n'obtiendraient qu'entre 20 et 30 sièges. Délaissés par les électeurs, les ténors socialistes exposent au grand jour leur amertume et leur rancoeur. Dernière victime du succès de La République en marche mais surtout de l'abstention record, le FN et la France insoumise. Leur score, remarqué à la présidentielle, se traduira respectivement par 5 et 18 sièges au mieux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne