Législatives : l'abstention gâche le triomphe de La République en marche

France 2

La République en marche savoure sa victoire au premier tour des législatives dimanche 11 juin, mais refuse tout triomphalisme.

Dans la soirée électorale de dimanche qu'a vécu Astrid Mezmorian, la journaliste de France 2, c'était la dualité des sentiments qui prédominait. D'une certaine manière, il y avait matière à se féliciter, car Emmanuel Macron aura les mains libres pour gouverner et faire appliquer son programme. Ces législatives sont un succès indéniable parce que La République en marche a présenté beaucoup de novices en politique et le parti n'existait même pas il y a un an à peine.

Une majorité en manque de légitimité ?

Mais cette victoire est à relativiser à cause de cette abstention d'un Français sur deux. Elle signifie un manque d'adhésion. L'entre-deux-tours va être offensif. La présidente du parti par intérim a appelé à l'humilité, à la responsabilité parce qu'elle craint une majorité en manque de légitimité. Il y a des équipes dédiées qui ont appelé chacun des candidats pour leur insuffler cette combativité et espérer susciter chez les électeurs un sursaut de mobilisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne