La République en marche : début de fronde au sein du parti ?

FRANCE 2

Une trentaine de militants de la République en marche ont saisi la justice. Ils contestent la validité des statuts du parti et dénoncent un manque de démocratie.

Un collectif d'adhérents de la République en marche conteste la validité des nouveaux statuts du mouvement. Serait-ce une brèche dans l'unité du parti présidentiel ? "Ce qu'on attend, c'est plus de démocratie et plus de moyens pour les adhérents de s'exprimer, pas seulement sur les réseaux sociaux ou dans les comités locaux, mais aussi dans la gouvernance du mouvement. On attend à ce que les adhérents soient vraiment représentés dans la gouvernance du mouvement", précise Rémi Bouton, adhérent LREM et fondateur de "La démocratie en marche".

Passage devant le tribunal

Les instances dirigeantes de la République en marche ne sont pas élues mais nommées par la direction du parti. Ces nouveaux statuts sont soumis depuis ce dimanche 23 juillet à un vote en ligne. C'est trop de précipitation sans concertation pour ces insatisfaits. Ils ont déposé un référé au tribunal de grande instance de Créteil (Val-de-Marne) pour reporter le vote. La République en marche minimise le poids de ce mécontentement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne