Jean-Vincent Placé propose un couscous pour réconcilier Joachim Son-Forget et Esther Benbassa

L\'ancien ministre Jean-Vincent Placé dans la cour de l\'Elysée, le 15 octobre 2018. 
L'ancien ministre Jean-Vincent Placé dans la cour de l'Elysée, le 15 octobre 2018.  (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

L'ancien ministre, qui connaît les deux parlementaires personnellement, les a invités à passer à table, vendredi. Aucun des deux n'a pour le moment accepté la proposition.

Et maintenant, Jean-Vincent Placé. L'ancien ministre se propose de jouer l'arbitre pour régler le conflit entre Joachim Son-Forget et Esther Benbassa. Et pas n'importe comment : lui qui connaît personnellement le député LREM et la sénatrice EELV, il propose de les réunir autour d'une table. Le menu est même déjà trouvé : ce sera un couscous. "Mon projet 2019 : un dîner chez mon ami Haddad à la boule rouge", a tweeté l'ancien ministre, vendredi 28 décembre.

Pourquoi un "couscous" ? Parce qu'il estime que c'est "la meilleure réponse aux querelles surmédiatisées, a confié Jean-Vincent Placé au Parisien. Je dois être un des rares à être ami avec les deux intéressés qui sont des belles personnes." 

Joachim Son-Forget, député de la 6e circonscription des Français de l'étranger, est dans le collimateur de son parti pour des propos sexistes à l'encontre d'Esther Benbassa, la sénatrice écologiste de Paris. Son cas sera même étudié par le bureau de son groupe à l’assemblée le 14 janvier

Vendredi soir, aucun des deux n’avait répondu sur Twitter à l'invitation. Mais la (drôle de) proposition a en tout cas beaucoup fait rire les internautes.

Vous êtes à nouveau en ligne