Immigration : Emmanuel Macron prévient les parlementaires LREM

FRANCEINFO

Emmanuel Macron a rencontré quelque 300 parlementaires LREM lundi 16 septembre. Il s'est adressé à sa majorité sur les retraites, les municipales ou l'immigration.

Le débat sur l'immigration est attendu le 30 septembre et Emmanuel Macron durcit le ton sur ce sujet lundi 16 septembre. Face aux 300 députés et sénateurs de sa majorité réunis lundi soir au ministère chargé des Relations avec le Parlement, le chef de l'État leur a lancé : "Nous allons avoir le sujet sur la lutte contre le communautarisme. Il y a une montée de la sécession à l'égard de la République dans certains quartiers. Il faut le regarder en face".

Préoccupé par la montée du communautarisme

Ces mots risquent de faire réagir l'aile gauche de sa majorité parlementaire. "Emmanuel Macron a parlé du risque de sécession, mais pas au moment où il a parlé de l'immigration. Il a cherché à bien distinguer les sujets. Il a évoqué la laïcité en rappelant que ce n'était pas une religion publique et il a parlé de la montée du communautarisme qui peut être une réalité", a précisé Aurélien Taché, député LREM du Val-d'Oise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne