Nomination d'Elisabeth Borne : une décision rapide

France 2

Elisabeth Borne a été nommée ministre de la Transition écologique en remplacement de François de Rugby à peine quelques heures après sa démission. 

"Cette nomination permet à Emmanuel Macron d'éviter une crise politique, comme ce fut le cas avec l'affaire Benalla. C'était il y a un an tout juste. Elle permet aussi d'éviter les spéculations sur le nom du remplaçant. Il avait fallu près de 15 jours pour trouver une ministre de l'Intérieur après le départ de Gérard Collomb de place Beauvau. Une si longue attente, dans ces conditions, fait toujours un peu désordre", analyse le journaliste du service politique de France 2 Arnaud Boutet. 

11 ministres de l'Écologie depuis 2007

"On en est au troisième changement de ministre au ministère de l'Écologie depuis le début du quinquennat. Il y a eu 11 ministres de l'Écologie depuis 2007. Cela fait presque un par an. On a eu des ministres militant écolo, des techniciens, des pragmatiques. Il y a plusieurs raisons à ces départs. C'est un poste très instable qui nécessite des appuis très importants. On a maintenant une nouvelle ministre qui portera en plus deux casquettes, l'Écologie et les Transports. Il va falloir qu'elle aille très vite puisqu'il y a des dossiers en cours", conclut Arnaud Boutet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne