Gouvernement : pourquoi Emmanuel Macron a-t-il nommé Élisabeth Borne si rapidement ?

FRANCE 3

Élisabeth Borne a remplacé mercredi 17 juillet François de Rugy au ministère de l'Écologie, quelques heures après sa démission.

Il y a dix mois, Emmanuel Macron avait mis une semaine pour remplacer Nicolas Hulot. Cette fois, il a suffi de quelques heures pour nommer Élisabeth Borne à la place de François de Rugy, au ministère de la Transition écologique, mercredi 17 juillet. Comment expliquer ce changement de stratégie ? "Emmanuel Macron a été agacé dès le premier jour par l'affaire Rugy et il a pu pendant une semaine anticiper un changement de ministre", explique Catherine Demangeat depuis le palais de l'Élysée, le jour de cette passation de pouvoir.

Un choix évident selon l'Élysée

En choisissant un membre de son gouvernement, le président gagne également du temps et évite les vérifications d'usage pour l'entrée au gouvernement, comme celles sur le patrimoine. "Selon la porte-parole du gouvernement, le nom d'Élisabeth Borne s'est imposé d'évidence compte tenu de son parcours. À son nouveau poste, la ministre assure en effet la continuité, car elle travaillait déjà sur les dossiers écologiques, en tout cas c'est une technicienne reconnue, en qui le chef de l'État a toute confiance ce qui lui permettra de garder la main sur l'écologie, la nouvelle priorité de son quinquennat", indique la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne