François de Rugy : une démission avant de nouvelles révélations de Mediapart

FRANCE 2

François de Rugy a déposé sa démission avant la parution de nouvelles révélations de Mediapart. Le site affirme que l'ex-ministre aurait utilisé de l'argent de ses frais de mandat pour payer ses cotisations à EELV.

Un énième article qui aurait précipité le départ du ministre de l'Écologie. Mardi 16 juillet, Mediapart accuse l'ancien député d'avoir utilisé son indemnité représentative de frais de mandat pour payer une partie de ses cotisations à Europe Écologie les Verts, son ancien parti. Or, l'IRFM, une enveloppe allouée à chaque député, est censée couvrir repas, transports, déplacements, mais en aucun cas les cotisations au parti.

"Il s'est servi de l'argent public pour faire des économies à titre personnel"

"Il est allé plus loin encore parce que faire ces dons, ça lui a permis de défiscaliser une partie de l'argent qu'il gagnait chaque année. Donc il s'est servi de l'argent public pour faire des économies à titre personnel", assure le journaliste de Mediapart Michaël Hajdenberg. Le ministre démissionnaire a porté plainte pour diffamation contre le site d'information. Sur Facebook, il assure sa défense : "Mediapart m'attaque sur la base de photos volées, de ragots, d'approximations, d'éléments extérieurs à ma fonction". Devant la polémique, François de Rugy n'a pour l'instant livré aucune explication.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne