François de Rugy : un remplacement express

FRANCE 3

En duplex à l'Élysée, pour le 12/13 de France 3, le journaliste Julien Gasparutto, revient, mercredi 17 juillet, sur la nomination express d'Élisabeth Borne au ministère de l'Écologie après la démission de François de Rugy, la veille.

Le remplacement de Nicolas Hulot avait pris une semaine. Cette fois, Emmanuel Macron a décidé d'aller très vite. "À l'Élysée, on nous dit que le choix d'Élisabeth Borne s'imposait comme une évidence et qu'il n'y avait pas de raison d'attendre plus longtemps. Il n'empêche, cette nomination a surpris par sa rapidité. Jusqu'ici Emmanuel Macron et Édouard Philippe aimaient se laisser du temps", commente Julien Gasparutto.

Redonner des moyens aux élus

Le Président et le Premier ministre avaient sans doute à cœur de clore le feuilleton Rugy au plus vite. Ils ont donc opté pour un remaniement très technique, en interne. Quant à la perte du titre de ministre d'État d'Élisabeth Borne, il est critiqué. L'Élysée assure que cette évolution n'entamera pas sa capacité d'action. Par ailleurs, en Conseil des ministres, des décisions ont été prises pour revaloriser le statut des maires des petites communes. "Un bon moyen de tourner la page Rugy en redonnant de la considération et des moyens à des élus qui ne comptent pas leurs heures", indique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne