François de Rugy : le ministre placé sous surveillance

France 2

Fragilisé par les révélations de Mediapart, François de Rugy ne compte pas quitter son ministère de la Transition écologique.

Un ministre fragilisé, mais toujours en place. Après les révélations de Mediapart, François de Rugy ne compte par quitter son ministère de la Transition écologique vendredi 12 juillet. "Matignon a déclenché une inspection, la déontologue de l'Assemblée nationale pourrait être très prochainement saisie", indique la journaliste Hélène Hug depuis le ministère à Paris. François de Rugy a donc été placé sous surveillance.

Les ministres le soutiennent officiellement

Officiellement, les ministres continuent de le soutenir et estiment qu'il peur rebondir. "Mais le gouvernement ne laissera pas s'éterniser le feuilleton de Rugy comme l'été dernier l'affaire Benalla", précise la journaliste. Les résultats de l'inspection de l'appartement de fonction ordonnée par Édouard Philippe seront connus d'ici une semaine, "le temps de voir si l'affaire se tasse ou si elle s'envenime", conclut Hélène Hug.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne