VIDEO. Frais de mandat : "François de Rugy a été celui qui nous a le plus prodigué de conseils de vertu et d'exemplarité", rappelle Adrien Quatennens

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Invité de franceinfo mercredi, le député La France insoumise du Nord revient sur les règles d'utilisation de l'argent donné aux élus "pour fonctionner".

Le député du Nord, Adrien Quatennens a réagi mercredi 17 jullet sur franceinfo aux nouvelles révélations sur l'ex-ministre de la Transition écologique, accusé d'avoir payé ses cotisations à EELV avec son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), puis d'avoir déduit cette somme de ses impôts. "Si ces faits sur l'IRFM sont vérifiés, il n'était pas le mieux placé pour donner ses conseils d'exemplarité", relève le député du Nord qui rappelle que "François de Rugy, comme président de l'Assemblée nationale, a été celui qui nous a le plus prodigué de conseils de vertu et d'exemplarité"

François de Rugy avait lui-même modifié les règles à l'Assemblée pour justifier les dépenses

"Monsieur de Rugy a été jusqu'à modifier les règles de l'Assemblée nationale - et c'est bien - pour faire en sorte que l'ensemble des dépenses liées à l'IRFM soient justifiées. Quand je vais faire un déjeuner de travail à la pizzeria d'en face avec mes collaborateurs, je vais jusqu'à scanner chaque ticket de caisse", explique Adrien Quatennens.

"Quand on est parlementaire, on a de l'argent pour fonctionner - et c'est normal qu'on en ait car l'action politique a un coût - mais on manie cela avec une extrême précaution", assure-t-il. "Cette enveloppe est faite uniquement pour les frais liés à votre mandat, alors qu'avant c'était à la discrétion des élus, il n'y avait pas de justification".

Vous êtes à nouveau en ligne