Affaire Rugy : entre morale et politique

FRANCE 3

François de Rugy a démissionné cette semaine. Finalement, deux enquêtes semblent le dédouaner.

Il avait démissionné après de multiples révélations de Mediapart sur son train de vie. Épinglé notamment pour avoir organisé des dîners fastueux à l'hôtel de Lassay lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale, François de Rugy a démissionné de son poste de ministre de la Transition écologique. Mais les conclusions de deux enquêtes le dédouanent. "On apprend que les homards et les bouteilles de crus étaient des pratiques parfaitement légales puisqu'il s'agissait de dîners d'ordre professionnel. Même chose pour que le coût de rénovation du logement de fonction du ministre", explique la journaliste Danielle Sportiello, présente sur le plateau du 19/20.

Matignon veut encadrer les dépenses

Les enquêtes ont été confiées au gouvernement et à l'Assemblée nationale. "Mais, à l'heure du soupçon, il aurait peut être mieux valu confier cette enquête à des institutions indépendantes, qui ne sont pas suspectes d'entretenir des liens avec le pouvoir en place", précise Danielle Sportiello. Les politiques veulent sortir du champ de la morale pour être jugés uniquement au vu de la loi. Édouard Philippe s'apprête à mieux encadrer les dépenses des ministres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne