Affaire de Rugy : le ministre conserve le soutien du gouvernement

FRANCE 2

Dîners, travaux, HLM... Les affaires s'enchaînent pour le ministre de la Transition écologique et solidaire ainsi que ses proches.

Le journal Mediapart enchaîne les révélations embarrassantes pour François de Rugy. Après les dîners coûteux à l'Assemblée, l'ancien président du parti écologiste doit désormais répondre de travaux réalisés dans son actuel appartement de fonction à son arrivée au ministère de l'Écologie. Certains politiques réclament même sa démission. "À ce stade, pas question de démission. Officiellement la ligne reste la même : le gouvernement maintient sa confiance à l'égard de François de Rugy", affirme la journaliste Hélène Hug, en direct du ministère de l'Écologie.

Clarifier les choses ou démissionner 

Mais une certaine fébrilité a gagné la tête de l'exécutif ces dernières heures. Car si Matignon répète que François de Rugy n'a pas enfreint les règles, il reconnaît que certaines images peuvent choquer. Un responsable de La République en Marche (LREM) va plus loin, estimant que le ministre doit clarifier les choses, faute de quoi il devrait démissionner.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne