Élections européennes : en deuxième place, LREM accuse le coup

FRANCE 2

Avec 22,4% des voix pour La République en marche, Emmanuel Macron perd son pari d'arriver en tête des élections européennes. Il sauve néanmoins les meubles avec moins d'un point d'écart avec le parti de Marine Le Pen.

Nathalie Loiseau sait qu'elle a perdu son pari. Dimanche 26 mai, à l'issue du scrutin des européennes, la tête de liste LREM garde un sourire de façade. Le parti de la majorité termine à la seconde place (22,4%), derrière le Rassemblement national (23,3%), mais avec moins d'un point d'écart, le pire a été évité. Pour les militants, ce résultat inscrit durablement LREM dans le paysage politique français. "On reste le deuxième parti de France dans cette élection. Je pense que s’il y avait eu un vrai vote sanction (...) on n'aurait pas fait plus de 20%", analyse l'un d'entre eux.

Le Premier ministre plus sévère

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, se félicite de cette recomposition : "Ces élections signent l'acte de décès des partis traditionnels". Du côté de Matignon, le Premier ministre se veut plus sévère et "accueille ces résultats avec humilité". Pour se consoler de cette semi-victoire, les militants ont célébré durant une bonne partie de la nuit au QG de campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne