Drôme : législatives très serrées à Romans-sur-Isère

France 3

Dans la 4e circonscription de la Drôme, la députée sortante socialiste ne se représente pas. Le FN est bien ancré, la France insoumise a fait 18 % à la présidentielle.

En période électorale, les marchés sont incontournables. Samedi 27 mai à Romans-sur-Isère (Drôme), les candidats s'y pressent ou envoient leurs hommes-sandwichs. La 4e circonscription de la Drôme va connaître un vrai renouvellement politique.

La députée sortante ne se représente pas et treize candidats sur quinze entament leur première campagne, comme Dorothée Roullet, maman de cinq enfants qui se "lève pour protéger les enfants et leur avenir". Avec trois campagnes législatives à son actif, le communiste Jean-Marc Durand est le plus capé des candidats.

Triangulaire probable

Les 6 000 habitants du quartier populaire de la Monnaie sont courtisés. Ces temps-ci, Emmanuel Macron a la cote. Une aubaine pour Latifa Chay, candidate La République en marche. Cette ancienne militante socialiste mène une campagne éclair et facile. La France insoumise a besoin de faire campagne.

Emma Ould Aoudia, novice en politique et travailleuse sociale, sillonne la circonscription avec un camion. Dans ce département semi-rural, les agriculteurs sont des électeurs incontournables. Emmanuelle Anthoine, pour les Républicains, ne les oublie pas et vient les voir dans les champs. Dans cette circonscription mi-urbaine, mi-rurale, les législatives seront très serrées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne