"Je veux être le premier maire véritablement écologiste de Paris" : Cédric Villani officialise sa candidature aux municipales dans la capitale

Le député LREM de l'Essonne s'est exprimé devant ses soutiens dans un café du 14e arrondissement de Paris. 

Fin du (faux) suspense. Le député de l'Essonne Cédric Villani, écarté de l'investiture LREM à la mairie de Paris, a annoncé, mercredi 4 septembre, qu'il présentait une candidature dissidente aux municipales dans la capitale, lors d'une déclaration dans une brasserie du XIVe arrondissement. Suivez sur franceinfo son discours de candidature et les réactions politiques.

Un discours d'une dizaine de minutes. Le mathématicien a donné rendez-vous au café Gaité, dans le 14e arrondissement de la capitale. Il doit prononcer un discours d'une dizaine de minutes face à une centaine de militants et de soutiens, parmi lesquels des parlementaires et des élus parisiens. "Il expliquera sa candidature et sa vision pour remettre la mairie de Paris au service de ses habitants", précise son entourage à franceinfo.

Une candidature dissidente au sein de LREM. Cédric Villani a assuré lundi à Emmanuel Macron et Edouard Philippe que sa possible candidature ne serait pas l'expression d'une "défiance" à leur égard. Dans un autre message adressé le même jour à Benjamin Griveaux et à Stanislas Guerini, le patron du parti présidentiel, le mathématicien leur assure que sa déclaration "ne serait pas contre LREM" ou contre eux "individuellement".

Benjamin Griveaux plaide pour le rassemblement. "J'aurais préféré que Cédric Villani respecte l'engagement qu'il avait pris et s'engage à nos côtés, c'est évident", a regretté Benjamin Griveaux sur LCI mardi. "Ma conviction, c'est qu'il le fera dans les semaines ou les mois qui viennent et que, à l'issue de cette campagne ou pendant cette campagne, nous saurons trouver les voies et le chemin du rassemblement", a-t-il expliqué.

Vous êtes à nouveau en ligne