Assemblée : des députés godillots ou frondeurs ?

Cette vidéo n'est plus disponible

En direct sur le plateau de France 2, Nathalie Saint-Cricq décrypte les enjeux de cette nouvelle Assemblée nationale.

Dans cette Assemblée nationale qui s’est mise au travail ce mardi 27 juin, comment vont se comporter tous ces novices ? Seront-ils godillots ou frondeurs ? "Godillots, non. C’est une référence aux députés gaullistes et à leur fidélité corps et âme au général. Et même si Emmanuel Macron en rêve, il est peu probable qu’il obtienne chez les marcheurs la discipline militaire de cette époque", estime Nathalie Saint-Cricq, en direct sur le plateau de France 2.

"Juger sur place"

"Et frondeurs, ça m’étonnerait vraiment aussi car c’est tout ce qu’Emmanuel Macron déteste. Et il a été bien placé pour voir à quel point ils ont miné le quinquennat de François Hollande", assure la journaliste. A quoi faut-il s’attendre ? "Il faudra juger sur place mais il y a quelques signes. On verra dès les premiers textes si la positivité l’emporte sur la contestation", complète Nathalie Saint-Cricq.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne