"La patience est une fleur qui fleurit en juin", a lancé la première secrétaire du PS aux Quatre Vérités sur France 2

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, aux Quatre Vérités sur France, le 4 mai 2011
La première secrétaire du PS, Martine Aubry, aux Quatre Vérités sur France, le 4 mai 2011 (France 2)

"Il y a toujours un échauffement des mêmes. Vous savez, en général, ceux qui parlent sont ceux qui ne savent pas", a affirmé Martine Aubry, interrogée sur les rumeurs assurant qu'elle ne serait pas candidate, au profit de Dominique Strauss-Kahn.La maire de Lille avait fermement démenti ces rumeurs mardi.

"Il y a toujours un échauffement des mêmes. Vous savez, en général, ceux qui parlent sont ceux qui ne savent pas", a affirmé Martine Aubry, interrogée sur les rumeurs assurant qu'elle ne serait pas candidate, au profit de Dominique Strauss-Kahn.

La maire de Lille avait fermement démenti ces rumeurs mardi.

Mercredi, elle a rappelé l'agenda du PS, qui prévoit le dépôt officiel des candidatures à partir de la fin du mois de juin (28 juin-13 juillet). "J'en appelle à deux choses : à la patience et puis qu'on n'oublie pas l'essentiel", a dit la numéro un du PS.

"Nous avons d'ailleurs des problèmes de riches au Parti socialiste : on est le seul parti en France aujourd'hui à avoir un vrai projet pour redresser notre pays" et "nous avons la chance d'avoir plusieurs candidats qui sont susceptibles de gagner en 2012", a souligné Martine Aubry. "Alors un peu de patience, en juin, vous aurez la réponse", a-t-elle insisté.

Comme on lui demandait s'il y aurait désistement entre elle et DSK, elle a réaffirmé: "Nous avons toujours dit que nous étions dans la même logique politique et nous discutons avec d'autres (...), avec Laurent Fabius, avec Bertrand Delanoë..."

De son côté, Laurent Joffrin, directeur du Nouvel Observateur, a confirmé mercredi la rumeur lancée par son magazine,selon laquelle la première secrétaire du PS ne se présenterait pas aux primaires socialistes.

Vous êtes à nouveau en ligne