Réforme du travail : Alexis Corbière déplore les propos "flous" du gouvernement

France 2

Alexis Corbière, député de la France insoumise et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, est l'invité des 4 Vérités.

Alexis Corbière revient d'abord sur la plainte déposée par la candidate de la France insoumise dans l'Essonne, face à Manuel Valls, qui avait été battue à l'issue d'un scrutin très serré dans des conditions controversées. "Tout ça mérite d'être vérifié, sur un score serré dont chacun comprendra l'enjeu", explique-t-il. Interrogé sur la guerre ouverte qui oppose Jean-Luc Mélenchon à l'ancien Premier ministre, il déclare qu'il est regrettable que Manuel Valls ait eu des propos déplacés à l'encontre de la France insoumise, l'assimilant à un mouvement complaisant avec le terrorisme.

Le 19 octobre en ligne de mire

Il regrette ensuite le traitement dont font l'objet, en particulier par certains médias, "ces femmes engagées, intellectuelles, noires, qui ont un point de vue fort sur certaines positions", comme la députée Danièle Obono ou Christiane Taubira avant elle. Au sujet des critiques dont fait l'objet Raquel Garrido, sa compagne, et sur sa façon d'y répondre, il juge que ce genre de débats n'a plus à avoir lieu dans les médias, s'estimant avant tout porte-parole d'un mouvement et n'ayant aucune envie de "raconter sa vie".

Évoquant la réforme du Code du travail, Alexis Corbière confirme que la France insoumise sera bien au rendez-vous de la journée de mobilisation prévue le 19 octobre, face à l'action d'un gouvernement dont il regrette les propos "flous".

Vous êtes à nouveau en ligne