"On a été super gâtés" : Manon Aubry dénonce les cadeaux des lobbies aux eurodéputés

La député européenne Manon Aubry montre la \"photo\" et le \"champagne\" offert par Vladimir Poutine aux députés européens.
La député européenne Manon Aubry montre la "photo" et le "champagne" offert par Vladimir Poutine aux députés européens. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Pour alerter contre les lobbies au Parlement européen, la députée Manon Aubry a montré sur les réseaux sociaux les cadeaux qu'elle reçoit pendant les fêtes, dont une bouteille de "champagne" envoyée par Vladimir Poutine.

Pour Manon Aubry, c’est le premier Noël comme députée européenne et elle a trouvé d’étranges paquets sous son sapin. ''Pour Noël, on a reçu plein de cadeaux, et mon cadeau préféré, c’est cette belle bouteille de champagne venue tout droit de Russie. C’est Vladimir qui nous envoie sa petite bouteille. Et on a de la part de l’ambassade de Russie, une belle photo de Vladimir", ironise la députée insoumise dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Elle en profite pour dénoncer le poids des lobbies au Parlement européen.

Les représentants de Vladimir Poutine ne se sont peut-être pas ruinés mais au moins ils ont le vin patriotique. Car ce n'est pas du champagne, c’est en réalité du vin mousseux russe. 

Unanimité politique

En tout cas, la vidéo de Manon Aubry a reçu le soutien de la députée centriste Nathalie Loiseau, tête de liste Renaissance pour les élections européennes.

La députée centriste Nathalie Loiseau a soutenu Manon Aubry, députée insoumise, dans un tweet. 
La députée centriste Nathalie Loiseau a soutenu Manon Aubry, députée insoumise, dans un tweet.  (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Cette pratique des petits cadeaux n’est pas une nouveauté, c’est même peut-être un peu suranné. Les caisses de vin ou les boîtes de chocolats, c’était une réalité pour les députés européens depuis des années, mais cela avait commencé à disparaître. Les députés sont censés déclarer tous les cadeaux. Mais cette liste publique en recense en fait à peine plus de 50 sur les cinq dernières années.

Qu’il s’agisse d’entreprises, de laboratoires de réflexion ou encore d’ONG, les lobbies cherchent d’abord à faire entendre leurs arguments aux députés par des contacts directs. Auprès de l’Union européenne, 11 800 lobbies sont officiellement enregistrés et les rencontres les plus importantes doivent être déclarées.

Vous êtes à nouveau en ligne