Municipales à Orléans : la liste commune de la France insoumise et du Parti animaliste invalidée par la préfecture

À Orléans la liste commune de la France insoumise et du Parti animaliste a été invalidée par la préfecture en raison de plusieurs irrégularités. 
À Orléans la liste commune de la France insoumise et du Parti animaliste a été invalidée par la préfecture en raison de plusieurs irrégularités.  (GOOGLE MAPS)

La préfecture évoque trois irrégularités pour motiver son refus.

La préfecture du Loiret a refusé, jeudi 27 février, de valider la liste "Décidons en commun", déposée dans la journée par la France Insoumise et le parti animaliste, pour les élections municipales à Orléans, rapporte France Bleu Orléans.

La préfecture du Loiret évoque trois problèmes. D'abord, pour 24 des 55 colistiers, les Cerfa (formulaires administratifs réglementés) fournis par la liste ne comportaient pas de signature originale ni de mention manuscrite. 

Jusqu'à vendredi soir pour déposer un recours en référé

Ensuite, une candidate de nationalité allemande n'a pas été en mesure de prouver qu'elle n'est pas inéligible dans son pays d'origine. Là, aussi, cette condition est indispensable selon le code électoral, indique la préfecture.

Enfin, une autre candidate se présente comme "agent d'accueil à la mairie d'Orléans" qui est aussi un motif d'inéligibilité. La France insoumise et le Parti animaliste ont jusqu'à ce vendredi 19h pour déposer un recours en référé devant le tribunal administratif.

Vous êtes à nouveau en ligne