Jean-Luc Mélenchon a déclenché une nouvelle polémique

France 3

"C'est la rue qui a abattu les nazis". Jean-Luc Mélenchon se défend ce dimanche 24 septembre de tout amalgame après cette phrase prononcée la veille place de la République à Paris et qui a fait polémique.

Au cœur d'un discours très offensif contre la politique économique du gouvernement, c'est la phrase de Jean-Luc Mélenchon qui suscite la polémique depuis samedi 23 septembre. "C'est la rue qui a abattu les rois, c'est la rue qui a abattu les nazis (...)", avait-il clamé. Un parallèle historique qui a beaucoup fait réagir, notamment du côté du gouvernement. Ce dimanche matin, Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, appelle le leader de la France insoumise à davantage de retenue.

Mélenchon comparé à "un factieux d'extrême droite"

Très vite, Jean-Luc Mélenchon se défend de tout amalgame sur son blog. Mais pour le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, qui ne s'oppose pas à la réforme du Code du travail, la formule est un non-sens historique. Mais c'est à droite que les coups sont les plus rudes, et Valérie Pécresse, la présidente d'Île-de-France, va même un peu plus loin, en comparant le leader de la France insoumise à un "factieux d'extrême droite des années 30". C'est une polémique de plus pour Jean-Luc Mélenchon, qui tente de s'affirmer comme l'opposant numéro 1 au président de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne