La déchéance de nationalité fait débat au sein des militants PS

France 3

A l'avant-veille du débat sur la déchéance de nationalité, les militants du Parti socialiste mettent la pression sur le gouvernement. Certains sont déboussolés.

À Saint-Etienne (Loire), des jeunes socialistes distribuent des cartes postales pour s'opposer à l'extension de la déchéance de nationalité. Dans la ville, ils se sont donnés deux heures pour recueillir un maximum de signatures. Leur objectif est de lancer un appel aux députés pour les convaincre de voter contre la mesure. C'est la première fois depuis la prise de fonction de François Hollande qu'ils prennent position contre le gouvernement. "Ça me touche beaucoup en tant que militante socialiste de voir qu'une mesure proposée par l'extrême droite puis par Nicolas Sarkozy est aujourd'hui reprise par un gouvernement de gauche", témoigne Jessica Gerondal, secrétaire nationale des fédérations des Jeunes Socialistes.

Le sujet divise

Vendredi, les députés débattront de ce projet de loi, devenu un casse-tête pour le gouvernement. Les débats sont passionnés au sein des fédérations. Les militants sont partagés. Le sujet divise, car il touche aux fondements de la gauche. Plusieurs fédérations proposent des alternatives et nombreuses sont celles qui ont voté une résolution contre la déchéance de nationalité. 10 000 cartes postales signées sont arrivées à l'Assemblée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne