La cote de confiance de Nicolas Sarkozy fin septembre est au plus bas depuis juin 2007 à 26% selon TNS/Sofres

Nicolas Sarkozy le 20 septembre aux Nations Unies
Nicolas Sarkozy le 20 septembre aux Nations Unies (AFP/SPENCER PLATT)

Dans ce baromètre mensuel du Figaro Magazine, le chef de l'Etat retrouve ainsi le même niveau qu'en juillet, le plus faible mesuré par ce baromètre depuis son élection.Par ailleurs 72% des personnes interrogées affirment ne pas faire confiance au chef de l'Etat, plus haut niveau jamais atteint. 2% sont sans opinion.

Dans ce baromètre mensuel du Figaro Magazine, le chef de l'Etat retrouve ainsi le même niveau qu'en juillet, le plus faible mesuré par ce baromètre depuis son élection.

Par ailleurs 72% des personnes interrogées affirment ne pas faire confiance au chef de l'Etat, plus haut niveau jamais atteint. 2% sont sans opinion.

Avec 34% de personnes qui lui font confiance, François Fillon suit la même pente que le chef de l'Etat et atteint son plus bas niveau depuis sa nomination à Matignon. 60% de personnes ne lui font pas confiance, soit une hausse de 4 points. 6% sont sans opinion.

La hausse précédente était due à un effet saisonnier, selon la Sofres
"Cette baisse des indicateurs souligne donc bien - comme nous l"avions indiqué en septembre -, que la hausse précédemment enregistrée début septembre était davantage due à un effet saisonnier (la trêve estivale), vite effacé par le climat tendu de la rentrée, aussi bien en matière de politique intérieure que dans les relations internationales", écrivent les analystes de TNS-Sofres.

La classe politique en repli
L'ensemble de la classe politique est d'ailleurs en repli, un mois après le retour de vacances. Seuls, François Hollande à gauche, +2 à 27%, et le ministre de l'Education Luc Chatel à droite, +2 à 15%, tirent leur épingle du jeu.

Dominique Strauss-Kahn est toujours en tête du classement avec une cote d'avenir inchangée de 45%.

Martine Aubry, deuxième à 39%, et Bertrand Delanoë, 3e avec 35%, perdent chacun 5%. Suivent le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner (34%) et celui de l'Environnement Jean-Louis Borloo (32%), qui cèdent 4 points. Rama
Yade
, avec 32%, recule de 6 points.

A droite, Dominique de Villepin (25%), Rachida Dati (23%), Alain Juppé (23%), Jean-François Copé (21%), Eric Besson (16%), Jean-Pierre Raffarin (15%) et Philippe de Villiers (12%) perdent chacun 4 points.

A gauche, Daniel Cohn-Bendit (25%) et Marie-George Buffet (17%) reculent de 5 points et Arnaud Montebourg (14%) de 4.

Voir ici le site TNS Sofres sur enquête réalisée du 24 au 27 septembre auprès de 1.000 personnes interrogées en face à face à leur domicile (méthode des quotas).

Vous êtes à nouveau en ligne