L'ex-pilier du mitterrandisme Michel Charasse est mort à l'âge de 78 ans

Michel Charasse, le 27 août 2007 à l\'Élysée.
Michel Charasse, le 27 août 2007 à l'Élysée. (MAXPPP)

Il avait conseillé François Mitterrand, puis Nicolas Sarkozy... Michel Charasse s'est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi, annonce France Bleu Pays d'Auvergne.

Il chuchotait à l'oreille des présidents... L'homme politique Michel Charasse est mort la nuit dernière des suites d'une longue maladie à l'âge de 78 ans, a appris France Bleu Pays d'Auvergne auprès de ses proches.

Né en 1941 à Chamalières en Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Charasse a consacré sa vie à la politique. L'ancien ministre de l'Économie, des Finances et du Budget, sous le gouvernement de Michel Rocard, a aussi été élu du Puy-de-Dôme, maire de la commune de Puy-Guillaume pendant trente-trois ans, conseiller général du canton de Châteldon durant vingt-et-un ans, douze ans conseiller régional et sénateur pendant ving-quatre ans. Il a également présidé l'association des maires du département du Puy-de-Dôme.

Influent conseiller politique

Michel Charasse a adhéré à la SFIO, l'ancêtre du Parti socialiste, à l'âge de 21 ans. Pendant toute sa carrière, il a été un influent conseiller politique. Discret, il est apparu au grand public comme le conseiller de François Mitterrand dont il était l'ami. Par la suite, Nicolas Sarkozy l'a nommé au Conseil constitutionnel en 2010. Plus récemment, le président Emmanuel Macron lui a rendu visite au centre Jean Perrin, où Michel Charasse était hospitalisé, lors d'un déplacement à Clermont-Ferrand, le 4 octobre 2019. Il l'avait reçu debout en dépit de la fatigue.

Le 27 janvier dernier, Michel Charasse avait été décoré à l’Élysée : il a reçu des mains du président Macron les insignes d’officier de la Légion d’honneur.

Michel Charasse était invité sur France Inter le 26 octobre 2016 pour évoquer François Mitterrand dont on célébrait le centenaire de la naissance :

Vous êtes à nouveau en ligne