VIDEO. Arnaud Montebourg à la rencontre de pêcheurs votant Front national

L'Emission politique/France 2

L’ancien ministre du Redressement productif et de l’Economie s’est rendu au port de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, pour échanger avec des pêcheurs déçus de la gauche. Un reportage diffusé dans “L’Emission politique” le 22 septembre 2016.

C’est une ancienne terre de gauche de plus en plus acquise à l’extrême droite. Au port de Boulogne-sur-Mer, bon nombre de pêcheurs — dont des syndicalistes — se tournent désormais vers le Front national. Le parti de Marine Le Pen est, pour eux, le seul qui puisse encore les protéger.

“L’Emission politique” a suivi Arnaud Montebourg, ancien ministre socialiste et candidat à l’élection présidentielle 2017, à la rencontre de ces citoyens. “On est au bord du gouffre”, lui lance un pêcheur, syndicaliste CFDT. Il évoque la concurrence étrangère, les réglementations européennes. “Ça ne peut pas être pire ! Pourquoi ne pas sortir de l’Europe ?” lui demande-t-il. Pour ces pêcheurs, seul le Front national soutient cette idée.

“La gauche est responsable”

Interpellé, Arnaud Montebourg tente de défendre un maintien de la France dans l’Union européenne. Mais il promet de faire bouger les lignes s’il est élu. Face aux déceptions de ces Français, l’ancien ministre reconnaît : “La gauche au pouvoir, qui n’a pas fait ce qu’elle avait dit qu’elle ferait, est responsable de l’écœurement d’un certain nombre de citoyens qui lui ont fait confiance.”

Lui qui a été ministre, ferait-il vraiment mieux s’il était élu président ? Les pêcheurs demandent à voir… Ils ont entendu “beaucoup de promesses”, soupire sur le quai un autre pêcheur, qui prévoit d’arrêter son activité dans un an. Il attend désormais des actes.

Un reportage de Maryse Burgot, Matthieu Renier et Thierry Mongellaz diffusé dans “L’Emission politique” le 22 septembre 2016.

Vous êtes à nouveau en ligne