Julien Dray,tête de liste PS en Essonne, va filmer sa campagne électorale pour le Net

Julien Dray, ici avec Robert Hue (campagne des régionales, 2 février 2010)
Julien Dray, ici avec Robert Hue (campagne des régionales, 2 février 2010) (AFP/THOMAS COEX)

"En direct ou en léger différé", les vidéos seront diffusées d'abord sur le blog du député essonnien , puis sur le site de Jean-Paul Huchon, tête de liste PS en Ile-de-France.Cette campagne "n'est pas la campagne de Julien Dray, mais d'abord celle d'une équipe", selon Julien Dray évoquant le 7 février une "équipe jeune, métissée et renouvelée".

"En direct ou en léger différé", les vidéos seront diffusées d'abord sur le blog du député essonnien , puis sur le site de Jean-Paul Huchon, tête de liste PS en Ile-de-France.

Cette campagne "n'est pas la campagne de Julien Dray, mais d'abord celle d'une équipe", selon Julien Dray évoquant le 7 février une "équipe jeune, métissée et renouvelée".

Devant près de 150 élus, candidats aux régionales et militants, il a énoncé les grandes lignes de la campagne avec notamment un "bus écologique", qui transportera les candidats à la rencontre des habitants.

Ce bus, cette "caravane" comme le nomme Julien Dray, circulera au départ trois jours par semaine, jeudi, vendredi et samedi, en suivant un parcours thématisé. Ainsi, le thème de santé ouvrira le bal avec les problèmes de restructurations dans les hôpitaux, le problème des urgences...

Le thème des transports suivra avec les problèmes de qualité, de tarifications..., puis viendront les thématiques urbaines et de l'enseignement avec les pôles de recherches.
Pour la dernière semaine, où le bus circulera toute la semaine du 8 au 14 mars, les problèmes sociaux, et la politique du gouvernement... seront abordés.

"L'Essonne n'est pas n'importe quel département, nous avons une histoire construite ensemble", a lancé le candidat avant d'évoquer les grandes mutations à venir avec un "enjeu", le développement du Grand Paris. " Nous ne voulons pas que l'Essonne soit perdant dans cette mutation", a-t-il dit.

Vous êtes à nouveau en ligne