Julien Dray réclame une commission d'enquête sur le fonctionnement des agences de notation

Julien Dray
Julien Dray (FranceTélévisions)

Julien Dray, député socialiste de l'Essonne était l'invité des 4 Vérités sur France 2. Il a estimé que la démission de Silvio Berlusconi n'était pas forcément une victoire de la démocratie car imposée par la "dictature rampante" des marchés.

Julien Dray, député socialiste de l'Essonne était l'invité des 4 Vérités sur France 2. Il a estimé que la démission de Silvio Berlusconi n'était pas forcément une victoire de la démocratie car imposée par la "dictature rampante" des marchés.

Julien Dray était l'invité politique de Télématin, ce jeudi. Interrogé sur la démission de Silvio Berlusconi, il ne s'est pas attristé du départ du "Cavaliere", mais il apporte une nuance : "La démission de Berlusconi n'est pas forcément une victoire de la démocratie mais celle des marchés. Il y aurait une seule politique possible, celle dictée par les agences de notation. Ce n'est pas possible d'un point de vue politique".

Les agences de notation notées par le parlement

M.Dray réclame donc une commission d'enquête parlementaire sur les agences de notation "pour voir comment elles fonctionnent, pour connaître qui les dirige et surtout savoir à qui elles appartiennent et qui détient les capitaux ?". M. Dray parle d'une "dictature rampante" de ces agences de notation avec qui "ce n'est jamais suffisant car elles demandent toujours plus de restriction des dépenses publiques. Avec son plan d'austérité, Nicolas Sarkozy n'est que le surveillant genéral de ces agences".

Julien Dray, France 2 - "les 4 vérités" 10 novembre 2011

Voir la video

Le PS ne va pas céder au Verts

Questionné sur les négociations entre son parti et Europe-Ecologie pour un accord sur les législatives, M.Dray a répondu que c'était le jeu traditionnel pour faire monter les enchères. Mais précise t-il, "le PS ne va pas céder. Sur le nucléaire François Hollande ne dit rien de nouveau. Sa position a été validée par le vote de la primaire. On va réduire progressivement le recours à l'énergie nucléaire mais de façon progressive". En substance pas question d'afficher le chiffon rouge devant le lobby pro-nucléaire.

L'âge du capitaine

Julien Dray n'est pas le meilleur ami d'Arnaud Montebourg. Comment réagit-il à la proposition de M. Montebourg de ne pas présenter de candidat à la députation de plus de 67 ans? "C'est une mauvaise idée. On peut être jeune à 67 ans. Et a contrario, il y a des gens qui sont déjà vieux dans leur tête à 49 ans". 49 ans c'est l'âge de M. Montebourg.

Vous êtes à nouveau en ligne