VIDEO. Européennes : Marine Le Pen pourrait demander l'aide financière de son père

Comme lors de l'élection présidentielle, la présidente du Rassemblement national n'a pas trouvé d'accord avec les banques pour financer les européennes. Elle pourrait solliciter Jean-Marie Le Pen pour financer sa campagne.

Le Rassemblement national a toujours "du mal" à emprunter aux banques. "Je vois que nous ne sommes pas les seuls, puisque La France insoumise a également des difficultés. Ça pose un problème démocratique qui devrait interroger tous ceux qui sont attachés précisément à la démocratie", a estimé la présidente du RN. "Toutes [les banques] quasiment nous ont dit non", a précisé la députée du Pas-de-Calais. 

Marine Le Pen pourrait demander à son père de financer la campagne des européennes, par l'intermédiaire de son micro-parti, les Comités Jeanne. "On pourrait, pourquoi pas ? C'est l'argent des électeurs du Front national, qu'ils confient à cette structure précisément pour financer les campagnes, à l'époque du FN, aujourd'hui du Rassemblement national", a-t-elle déclaré mercredi 6 février sur franceinfo. 

"On ne peut plus emprunter pour des campagnes électorales auprès des Français au-delà d'un certain seuil qui est dérisoire, minime", a déploré Marine Le Pen. "On nous avait vendu la création d'une 'banque de la démocratie' en contrepartie et elle n'a pas été mise en œuvre, a-t-elle poursuivi. Aujourd'hui, ceux qui peuvent se présenter sont donc ceux qui ont des relations particulières avec les banques. (...) Je m'aperçois qu'on ne peut plus faire de politique, c'est aussi simple que ça. On interdit les banques étrangères, on interdit d'emprunter auprès des Français, et les banques européennes ne veulent pas vous prêter, comment fait-on ?"

Déjà en 2017, Jean-Marie Le Pen a prêté 6 millions d'euros à sa fille pour financer sa campagne à l'élection présidentielle. 

Vous êtes à nouveau en ligne