Jean-Marie Le Pen renonce à être tête de liste aux régionales en PACA (presse)

(Jean-Marie Le Pen renonce à être tête de liste aux régionales en PACA © Maxppp)

Jean-Marie Le Pen ne se présentera pas comme tête de liste aux élections régionales dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca). C’est ce qu’il indique dans un entretien au Figaro Magazine, qui devrait être suivi d’un communiqué dans la journée. Le président d’honneur du FN s'est prononcé en faveur de sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen pour conduire la liste.

Jean-Marie Le Pen, qui était menacé d'être privé de l'investiture FN, jette l'éponge pour les régionales en PACA. Répondant lundi à une question du Figaro Magazine qui lui demande s'il postulerait, le co-fondateur du parti d'extrême droite, âgé de 86 ans, répond : "Non, bien que je pense que j'étais le meilleur candidat pour le Front national". "Si je dois sacrifier à l'avenir du mouvement, je ne serai pas celui qui lui causerait le dommage", ajoute-t-il.

Pour diriger la liste FN aux régionales de décembre en PACA, Jean-Marie Le Pen cite, comme il l'avait déjà fait dans le JDD ce week-end, sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, 25 ans. "Si Marion Maréchal-Le Pen accepte, je pense qu'elle serait une tête de liste très performante. Certainement, la meilleure, je ne vais pas dire après moi, mais quand même', explique-t-il.

En fin de matinée, Bruno Gollnisch, ancien numéro 2 du FN et proche de Jean-Marie Le Pen, a indiqué dans un communiqué qu'il "envisage " de présenter sa candidature pour la région Paca compte tenu du retrait du président d'honneur du parti d'extrême droite.

Vous êtes à nouveau en ligne