VIDÉO. Violences policières : Gérald Darmanin "n'a jamais voulu blesser quiconque" assure le secrétaire d'État au Tourisme

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Jean-Baptiste Lemoyne réagissait mercredi sur franceinfo au début de polémique née de l'expression "j'étouffe" utilisée la veille par le ministre de l'Intérieur, Gérard Darmanin, à propos de la violence "légitime" exercée par les forces de l'ordre.

Gérald Darmanin "n'a jamais voulu blesser quiconque" assure Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie, mercredi 29 juillet sur franceinfo après le début de polémique née la veille après des propos tenus par le ministre de l'Intérieur. "Quand j'entends le mot 'violences policières' personnellement je m'étouffe", déclarait ainsi mardi le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, devant la commission des lois de l'Assemblée nationale.

''Je crois qu'il faut regarder l'intention''

Ces propos sont dénoncés par la famille de Cédric Chouviat, le livreur mort après son interpellation par la police en janvier, qui a répété à sept reprises "J'étouffe". "Je vois l'émotion que cela suscite", poursuit Jean-Baptiste Lemoyne. "Je veux bien qu'on regarde, qu'on fasse l'exégèse de tous les mots, de tous les propos. Je crois qu'il faut regarder l'intention. Il n'avait pas l'intention de blesser", insiste-il. "Quand on est au gouvernement et qu'on assume ses hautes fonctions, on a à cœur d'agir pour tous", "on n'est pas là pour dresser les Français les uns contre les autres, au contraire", affirme Jean-Baptiste Lemoyne, qui souligne que le ministre de l'Intérieur défendait "l'action des forces de l'ordre"

Vous êtes à nouveau en ligne