VIDEO. Les restaurants fermés à cause des restrictions contre le Covid-19 recevront jusqu'à 10 000 euros d'aide, assure Jean Castex

Outre cette hausse du fonds de soutien, le Premier ministre a annoncé que ces établissements auraient droit au chomage partiel et une exonération de charges.

Les restaurateurs de la métropole Aix-Marseille et de Guadeloupe, zones d'alerte maximale, devront fermer, samedi 25 septembre, pour au moins deux semaines. Confronté à une restauratrice sur le plateau de "Vous avez la parole", sur France 2, jeudi, Jean Castex a promis des mesures économiques pour soutenir les établissements touchés - sans préciser si elles concerneraient aussi les autres établissements forcés à fermer en raison des mesures sanitaires.

Les restaurants ne sont pas les seuls concernés

L'aide apportée aux entreprises par le Fonds de solidarité va "augmenter", et permettra désormais de "couvrir [les] charges fixes [des restaurants] à hauteur de 10 000 euros pendant la période où [ils seront fermés]", a affirmé Jean Castex. L'aide est aujourd'hui de 1 500 euros par mois, et accessible aux TPE, indépendants et micro-entrepreneurs. Ce qui laisse supposer que la hausse de l'indemnisation concerne toutes ces entreprises.

Par ailleurs, le Premier ministre a promis d'exonérer les restaurants des charges sociales "correspondant à la période où vous serez fermée", a-t-il expliqué à la restauratrice. Ils pourront également placer leurs employés en chômage partiel.

Ces exonérations seront possibles pour toutes les entreprises obligées de fermer mais aussi pour celles subissant des restrictions d'horaires si leur chiffre d'affaires est amputé d'au moins 50%, a précisé Matignon dans la foulée.

Vous êtes à nouveau en ligne