Tempête Alex : l'armée appelée à la rescousse dans des villages isolés

Pour rétablir les échanges, reconstruire des ponts et des routes dans l'urgence après le passage de la tempête Alex, survenue vendredi 2 octobre dans les Alpes-Maritimes, l'armée a été appelée en renfort. 110 militaires sont arrivés lundi 5 octobre dans la vallée de la Roya.

Pour la première fois depuis le passage de la tempête Alex vendredi 2 octobre, l'accès aux quatre villages totalement isolés de la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes) s'ouvre enfin lundi 5 octobre. Les véhicules de travaux commencent tout juste à se frayer un passage. Trois kilomètres ont déjà été déblayés. Avant l'arrivée des renforts militaires lundi 5 octobre matin, on distinguait à peine une des routes, qui croulait sous les branchages et les gravats. "Ils ont tout aménagé pour pouvoir créer une voie d'accès, en reprenant soit des gravats soit de la terre. À force de passages, ça crée une voie de circulation", explique le lieutenant Julien du 1er régiment étranger de génie de Laudun-L'Ardoise (Gard).

Une cinquantaine de militaires dégagent les voies

Un sinistré vient de marcher pendant plus d'1h30. Il arrive de Saorge. La perspective que l'accès routier se dégage enfin est un soulagement : "Vu les dégâts qu'on a dans la vallée, je vous assure que c'est rassurant". Au total, une cinquantaine de militaires s'emploient à dégager les voies. Mais les embûches sont encore nombreuses. Il est impossible d'estimer combien de temps encore la vallée de la Roya va rester coupée du monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne