Port du masque : Jean Castex assure qu'"il faut le généraliser dans tous les lieux clos"

France 2

Le Premier ministre a expliqué vendredi 17 juillet sur le plateau du 20 Heures que le port du masque obligatoire sera imposé "dans les commerces, dans les marchés couverts et dans les locaux professionnels, lorsque la doctrine sanitaire le permet".

Face au rebond de l'épidémie en France, en l'espace de quelques jours seulement, le taux de reproduction a bondi jusqu'à 2,62 en Bretagne, Jean Castex, l'ancien responsable du déconfinement, a-t-il manqué de pédagogie ? "La France s'est engagée dans une stratégie de déconfinement par étapes : 11 mai, 2 juin, fin juin, aujourdhui", rappelle le Premier ministre sur le plateau de France 2 vendredi 17 juillet. Il estime qu'il s'agit d'une "stratégie sage d'y aller progressivement, tout en disant, ce que le Président n'a jamais cessé de faire, que le virus circulait toujours".

"Le virus circule toujours"

Jean Castex insiste sur le fait que "le virus circule toujours". "On savait que, compte tenu du caractère imprévisible de ce virus, après la phase de confinement, le déconfinement serait marqué par une certaine reprise de la circulation du virus. Certains pays beaucoup plus que nous encore", explique le Premier ministre. Concernant le respect des gestes barrières, Jean Castex reconnaît qu'"il y a eu un relâchement" dans la population.

Au sujet du port du masque obligatoire, "on a accru progressivement les obligations", explique Jean Castex. Il reconnaît que ce n'était "peut-être pas assez". Le masque, "il faut le généraliser dans tous les lieux clos, ce sera le cas dans les commerces, dans les marchés couverts et dans les locaux professionnels", détaille le Premier ministre.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne