Plan de relance : l'histoire secrète d'un report

France 2

L'annonce du plan de relance du gouvernement a été reportée. Une façon pour l'exécutif de montrer que la priorité reste la gestion de l'épidémie de Covid-19.

Pour annoncer son plan de relance de 100 milliards d'euros, l'exécutif était fin prêt et tout était prévu pour mardi 25 août : présentation en Conseil des ministres le matin, et conférence de presse de Jean Castex l'après-midi. Mais cet agenda  a été balayé par Emmanuel Macron. L'Élysée a fini par trancher : cette semaine, l'urgence sanitaire passe avant l'urgence économique.

Reporter les annonces, une décision présidentielle

La première raison tient en un chiffre. "Ce qui n'était pas prévu c'est qu'on ait 5 000 nouveaux cas de Covid en une journée la semaine dernière", confie un député de la majorité. Un signal qui préoccupe Emmanuel Macron. Le Président en est persuadé, la priorité est que les mesures sanitaires, comme le masque obligatoire en entreprise, soient intégrées par les Français. Reporter l'annonce du plan de relance, c'est l'idée du chef de l’État. Jean Castex se montre d'abord réticent, mais finit par accepter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne