Loi sur la "sécurité globale" : l'article 24 secoue l'exécutif

France 2

L'article 24 de la loi sur la "sécurité globale" va être réécrit avant la fin 2020. La majorité l'a annoncé lundi 30 novembre, reculant face à la fronde.

Lundi 30 novembre, il y a eu un désaveu, une revanche et un avertissement. Un désaveu d'abord pour le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, puisque l'article 24 de la proposition de loi sur la "sécurité globale" sera réécrit par les parlementaires et non par la commission qu'il avait suscitée auprès du Premier ministre. C'est une revanche, ensuite, des macronistes historiques à l'égard de Gérald Darmanin, qu'ils n'ont jamais considéré comme l'un d'entre eux.

Macron tape du poing

C'est un avertissement, enfin, d'Emmanuel Macron à l'égard de son ministre de l'Intérieur, mais aussi de tous les ministres. Le président de la République veut bien prendre des risques à condition que ce soit lui qui le décide. Dans ce cas, il a été mis en difficulté politique par les autres et, cela, il ne le supporte pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne