L'insécurité, l'opération sauvetage du gouvernement ?

L'insécurité est le thème évoqué par toute la classe politique ces derniers jours, notamment au gouvernement. Quelles en sont les raisons ? c'est le duel politique du 23h de franbceinfo.

L'insécurité n'est-elle pas une vieille cartouche pour les politiques afin d'essayer de remonter la pente ? "Gérald Darmanin surfe à fond sur le sujet en ce moment, il endosse les habits de son mentor Nicolas Sarkozy. C'est un thème forcément important après la multiplication des faits divers cet été, il y a un climat anxiogène mais c'est une obsession surtout politique. Jean Castex lui-même l'a reconnu, les chiffres de l'insécurité ne sont pas plus haut que l'année précédente", rappelle Alexandre Peyrout, journaliste politique de France Télévisions.

"C'est un investissement sur l'avenir, on est déjà en pré-campagne, qu'on le veuille ou non et Emmanuel Macron tient acte du fait qu'il est devenu le chef de la droite électorale en France. On l'a vu avec les résultats des Européennes, il a rassemblé un électorat qui allait vers Les Républicains. Il joue sur des thèmes que son électorat veut entendre", précise Jean Massiet, fondateur de la chaîne Acropolis.

La droite prise en étau

D'un autre côté, Marine Le Pen n'arrive pas à capitaliser dessus, ni la droite. "Les Républicains sont pris dans un étau avec, d'un côté Emmanuel Macron qui va de plus en plus à droite, et de l'autre côté, Marine Le Pen dont c'est un thème naturel. Ils n'arrivent pas à trouver leur place", analyse Alexandre Peyrout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne