L'allocation de rentrée scolaire sera revalorisée de 100 euros en septembre

Le Premier ministre, Jean Castex, lors de son discours de politique générale à l\'Assemblée nationale, le 15 juillet 2020.
Le Premier ministre, Jean Castex, lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale, le 15 juillet 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)

Dans son discours de politique générale, le Premier ministre a annoncé cette augmentation "exceptionnelle" pour lutter contre la précarité.

C'est l'une des mesures dévoilées par le Premier ministre lors de sa déclaration de politique générale à l'Assemblée nationale. Jean Castex a annoncé mercredi 15 juillet une revalorisation "de façon exceptionnelle" de l'allocation de rentrée scolaire en septembre pour soutenir les plus modestes. Un coup de pouce qui s'élèvera à 100 euros, a appris franceinfo auprès de Matignon.

>> Suivez en direct les réactions après le discours de politique générale du Premier ministre

"La solidarité nationale doit continuer à jouer à plein, pour éviter une crise sociale majeure et des drames humains, individuels, désastreux", a estimé le chef du gouvernement, ajoutant que le plan pauvreté "lancé par le précédent gouvernement sera[it] poursuivi et amplifié en fonction de l'évolution de la conjoncture".

Destinée aux parents à revenus modestes, l'allocation de rentrée scolaire (ARS) a été distribuée en 2019 à 3 millions de familles dont les enfants, âgés de 6 à 18 ans, sont scolarisés dans un établissement d'enseignement public ou privé.

Versée chaque année vers la fin du mois d'août, son montant s'élevait, pour la rentrée 2019-2020, à 368,84 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, à 389,19 euros pour un enfant de 11 à 14 ans et à 402,67 euros pour un enfant de 15 à 18 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne