Discours de Jean Castex : une volonté territoriale

france 2

Le Premier ministre a fait un discours d'un peu plus d'une heure mercredi 15 juillet devant les députés de l'Assemblée nationale. Jean Castex a donc précisé la feuille de route pour les 600 derniers jours du quinquennat.

Un grand oral, et un mot-clé répété 25 fois : "Territoires". Jean Castex veut faire de la politique à hauteur d'homme. "C'est à cette France des territoire, à cette France de la proximité que nous devons impérativement faire confiance, car c'est elle qui détient en large part les leviers du sursaut collectif", a-t-il déclaré. Face aux élus de la République, celui qui se présente comme un maire de terrain donne des gages : il y a aura une nouvelle étape de la décentralisation, avec des créations d'emploi dévolues aux départements.

Un discours qui n'a pas convaincu l'opposition

"On peut tous dire qu'on est attaché au territoire, encore faut-il le prouver. Dans ses mots, je n'ai pas trouvé les preuves de cette volonté", déplore le député LR Eric Ciotti. Une heure de discours, pendant laquelle Jean Castex pointe aussi les failles de l'Etat centralisateur. Et le Premier ministre de rétablir les juges de proximité, rétablis dans tout le pays pour juger les "incivilités du quotidien".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne